«Des pères qui reposent en nous comme des vestiges de montagnes écroulées.» Rainer Maria Rilke


La disparition guide cette réflexion sur le paysage maritime. Ces images donnent à voir l’érosion du littoral : ruissellements, effondrements de falaises, éboulis, tempêtes, vortex et ressac. La transformation est au cœur de cette pratique immersive. Le trait de côte représente un endroit intermédiaire, où la mer se confronte à la terre, comme un livre ouvert sur les signes de la lente genèse du monde. 

En prolongement à ce travail, un hommage à mon père, et à l’éclat de la mer que nous aimions tant.

Using Format